blog de deux soeurs passionnées de lectures et de travaux manuels

Archives de Catégorie: Aventures livresques

J’ai lu avec beaucoup de plaisir Long week-end de Joyce Maynard,9782264052698,0-1150860 auteur que je n’avais pas encore eu le privilège de lire. Cette histoire se passe en 1987 lors d’un week-end férié de la fin du mois d’août, juste avant la rentrée des classes. Henry et sa mère Adèle vivent tous les deux depuis le divorce de celle-ci. Adèle sort très peu, elle a beaucoup de mal à être en contact avec les gens. Henry a 13 ans, et s’occupe de beaucoup de choses pour sa mère, faire les courses, aller à la banque etc. Là, il n’y a plus le choix Adèle doit sortir au centre commercial pour racheter des habits à Henry pour la rentrée. Au centre commercial Franck aborde Henry et lui demande de le présenter à sa mère. Adèle n’a pas d’autre choix que de l’emmener chez elle. Franck est en fait un détenu qui vient de s’évader, il est blessé et recherché. Commence alors un long week end où ils vont apprendre à s’apprivoiser… Le roman est écrit du point de vue de Henry, ce qui donne une atmosphère particulière au récit, on retrouve ses impressions à lui, ses interprétations et surtout ses émotions d’adolescent en pleine découverte de son corps et guidé par ses hormones (par moment j’ai trouvé que c’était too much !). J’ai beaucoup aimé ce roman où il ne se passe pas grand chose, on se laisse guider par les émotions que les personnages ressentent, on le déguste lentement. Je vous le conseille vivement, d’ailleurs j’ai ensuite pu voir l’adaptation en film sous le titre « Last days of summer », et j’ai apprécié cette adaptation même s’il y a quelques différences avec le roman, elle est très réussie.

voici la bande annonce :


Un autre roman ado qui fera parti du challenge, Oublier Camille Gaël Aymon actes sud junior9782330034290,0-2239798

Yanis est un garçon adolescent qui va au lycée et qui vit avec sa mère à Paris. Il est amoureux depuis trois ans de Camille, mais voilà que celle-ci le quitte. Et là tout s’écroule pour lui. Le roman est le point de vue de Yanis face à cette rupture, il va nous faire vivre toutes ses émotions, et nous expliquer le pourquoi du comment de cette rupture. J’ai aimé le fait que la rupture soit vécu du côté garçon, ça change. La plume de l’auteur est belle, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce court roman. Je lirai de nouveau cet auteur, une belle découverte.

10694885_10204618827169323_918588559_n


Bonjour à tous, je viens de voir sur la toile, que les deux premières enquêtes du département V, miséricorde et profanation vont être adaptées en film. Je vous rappelle que ces enquêtes sont écrites par un romancier danois Jussi Adler-Olsen et que je suis fan de ces enquêtes.

Miséricorde ne sera visible qu’en VOD seulement sur Wild Bunch Distribution à partir du 27 mars et profanation sortira au cinéma le 8 avril.

voici la bande annonce de miséricorde :


Bonjour à tous, me voilà de retour sur la toile, je ne sais pas si j’arriverai à tenir un rythme régulier car de l’autre côté de la toile ma vie perso est bien remplie, mais je vais essayer…

J’ai lu il y a pas mal de temps de cela : Kaleb, Myra Eljundir Rober Laffont collection R

Roman découvert lors de mon déplacement au salon du livre de jeunesse de Montreuil. C’est le9782221126820,0-1354628 premier tome d’une trilogie qui est pour grand ado, puisqu’il est précisé sur la couverture à partir de 15 ans, déconseillé aux âmes sensibles.

Effectivement il y a beaucoup de violences dans ce roman, mais ce n’est pas ce que je retiendrai le plus. J’ai vraiment était emballée par l’univers créé par Myra Eljundir (pseudo de Ingrid Desjours). Kaleb est un jeune homme de 19 ans qui vit avec son père, sa mère est morte en le mettant au monde, ils ont beaucoup déménagé, environ tous les 2 ans. Mais voilà qu’ils reviennent vivre en France, à partir de ce moment-là Kaleb va être sous surveillance constante. Il ressent une colère de plus en plus présente en lui, il se sent complètement débordé par ses émotions qu’il a de plus en plus de mal à canaliser. Il va finir par comprendre qu’il a un don, celui de l’empathie. Parallèlement à ça on suit le Colonel et son assistante qui font partis des sentinelles, ils sont chargés de surveiller Kaleb. Je ne vous en dirai pas plus au risque de trop en dévoiler. Mais il y a un rapport avec un certain volcan islandais (au nom imprononçable). J’ai vraiment adoré ce premier tome, l’auteur arrive à nous prendre dans ses filets, et on en redemande. Vivement la suite.

Cette lecture fait partie du challenge jeunesse young adult

10694885_10204618827169323_918588559_n


Juste un petit mot pour crier mon indignation, mon émotion et ma colère face aux derniers événements.

Mais où va t-on ? Nous sommes dans une démocratie laïque et libre et je me réjouis de vivre dans un tel pays, je suis désespérée de voir ce que l’on peut faire au nom de la religion !! Arrêtons toute cette violence gratuite, mobilisez vous, mobilisons nous.

A bientôt

Valy

07844089-photo-je-suis-charlie


Bonjour

Le week end dernier j’étais à Paris pour aller au salon du livre de jeunesse de Montreuil, mes enfants m’ont offert ce magnifique cadeau pour mon anniversaire (eh oui je suis pourrie gâtée !!)

Nous sommes arrivés, mon mari et moi le vendredi soir à Paris, nous sommes allés faire un petit tour sur les Champs Elysées, histoire de se mettre dans l’ambiance de Noël, il y avait un immense marché de Noël et tout était illuminé, c’était magnifique.

Fotor120116465

Le samedi en route pour le salon, j’avais repéré au préalable ce que je voulais absolument voir. Tout d’abord je voulais assister au débat sur « peurs et frissons à l’anglaise » car il y avait mon auteur chouchou qui était là : Joseph Delaney, l’auteur de l’apprenti épouvanteur !!! J’adore cette série, si vous ne connaissez pas je vous invite à la lire c’est une pure merveille, d’autant que les deux premiers tomes vont être adaptés au cinéma prochainement sous le titre « le septième fils », d’ailleurs Bayard Jeunesse a réédité le premier et le deuxième tome dans un même livre. Erin Hunter qui a écrit la série de « la guerre des clans », Alan Snow qui a écrit « Au bonheur des monstres » (qui a été adapté en film animé au cinéma sous le titre boxtrolls ») et Sally Green qui a écrit « Half Bad » accompagnés Joseph Delaney lors de ce débat qui fut moyennement intéressant car le journaliste n’a pas su trouver de fil conducteur à cette thématique et du coup on a juste eu une présentation des livres par les auteurs. Mais j’étais super contente de voir et d’entendre Joseph Delaney, et puis j’ai eu envie de découvrir Half bad que j’achèterai prochainement je pense.

Fotor1201170635

Puis nous avons déambulé dans le salon, jusqu’à la prochaine rencontre qui avait lieue à 16h30. Enfin pas tout le monde, mon mari a fait une petite sieste sur les transats mis à disposition.

Fotor1201171618

 

A 16h30 donc, une rencontre sur le thème « des blogs pour en parler » a eu lieu. Il y avait d’un côté des blogueurs et de l’autre des auteurs.

Pour les blogueurs : Karen Harroch « au boudoir écarlate « , Tiphanie Jourdain « Lirado« , Pascaline Lapier « les Reines de la nuit« et Tom Lévèque « la Voix du livre« .

Pour les auteurs : Samantha Bailly, Myra Eljundir, Christine Féret-Fleury, Marie Pavlenko et Vincent Villemot.

J’ai adoré cette rencontre/débat sur cette thématique des critiques sur les blogs et le ressenti des auteurs face à tout ça. C’était très riche et intéressant. Du coup j’ai eu envie de découvrir la série écrite par Myra Eljundir : Kaleb, j’ai d’ailleurs acheté sur le salon le premier tome.

Fotor120117328

Mes achats, parlons en, du coup j’ai pas acheté grand chose, j’ai noté beaucoup de livres que j’aimerai lire par la suite. J’ai acheté le tome 1 et 2 de la Bande Dessinée la quête d’Ewilan (qui est ma série ado préférée, Pierre Bottero restera à jamais mon auteur fétiche), j’avais eu très peur lors de ma lecture de l’adaptation en BD de cette superbe série qui est très chère à mon coeur et mes craintes se sont envolées lorsque j’ai découvert à la médiathèque le premier tome, du coup j’ai acheté la suite qui vient de sortir et évidemment le premier opus. La dessinatrice était au salon mais impossible de se faire dédicacer la BD, trop de monde !! J’ai donc acheté le premier tome de Kaleb écrit par Myra Eljundir (qui est en fait le pseudo de Ingrid Desjours, auteure de polar pour adulte) je l’ai commencé dans le train hier et j’adore !! Ensuite je suis allée sur le stand de la revue Georges, j’ai acheté la revue sur le thème des dinosaures pour mon neveu Théo, Julie m’en avait parlé et avait envie de la découvrir, j’adore leur concept je vous invite à aller voir sur leur site. Et j’ai craqué pour un cahier à l’effigie de l’affiche du salon.

Fotor120117463

J’ai adoré venir au salon, c’est vraiment THE salon à faire malgré la foule, j’ai pu voir pleins d’auteurs jeunesses et repérés pleins de livres !!!

Le samedi soir nous sommes allés manger dans un restaurant sans gluten « noglu« et là c’était génial de pouvoir se dire que l’on peut tout manger sans réfléchir. La déco, le service et les plats, tout était vraiment excellent, on s’est régalé, c’est une adresse à garder et surtout pensez à réserver à l’avance car il y avait un monde fou.

Le dimanche nous sommes allés découvrir le bâtiment de la fondation Vuiton au jardin d’acclimatation. Il faisait très froid on a déambulé dans le parc où nous avons admiré cette prouesse architecturale en verre, bois et béton. 

Fotor120118035

Voili, voilou, notre petit week end parisien offert par mes enfants, merci encore pour tous ces moments magiques.

Valy


J’ai lu dans le cadre challenge jeunesse young adult Ici et maintenant de Ann Brashares aux Editions Gallimard Jeunesse9782070658794,0-2082903

J’adore cette auteure, elle a écrit, entre autre, la saga quatre filles et un jean, j’apprécie son style et ses histoires d’amour qui ne sont jamais niaises. J’appréhendais cette lecture car l’auteure se lance dans la science fiction, ce n’est pas mon domaine de prédilection et surtout elle  ne nous avait pas habitué à ça non plus. Bref j’y suis allée à reculons et j’ai eu tort, il fallait que je fasse confiance à Ann Brashares pour nous emporter dans cette superbe histoire. Prenna vient du futur avec sa communauté, pour réparer les erreurs qui ont eu des conséquences désastreuses sur le climat, la planète et la population. Ils sont donc là incognito, pour pouvoir faire machine arrière. Prenna est une adolescente qui va au lycée, elle doit suivre tout un tas de règles pour pouvoir rester en vie, elle va faire la connaissance d’Ethan qui sait plus de choses qu’elle ne le pense. Ils vont devoir trouver la clé qui va permettre de sauver le monde de catastrophes écologiques et autres. Il y a de l’aventure, du suspense, de la romance, un meurtre, bref tous les ingrédients sont là pour passer un bon moment de lecture. La fin est suffisamment ouverte pour laisser à l’auteur le choix d’écrire une suite ou pas.

A bientôt

10694885_10204618827169323_918588559_n