blog de deux soeurs passionnées de lectures et de travaux manuels

Archives mensuelles : août 2015

C’est re-moi. Vous n’avez même pas eu le temps de vous ennuyer que je publie à nouveau un article 🙂

Faudra quand même pas vous y habituer.(hi hi hi)

Bon qu’est ce  que je vais vous montrer aujourd’hui ???? Du tricot. Nous venons de subir trois jours de canicule et moi qu’est ce que je fais ??? Je tricote bien-sûr !! La chaleur et la laine, même pas peur. J’ai donc profité de la canicule pour terminer le boléro ROZEN de ma pupuce.

Le modèle vient du site « les tricots de Cécile ». Comme le préconisait le modèle, j’ai utilisé de la laine fonty numéro 5 et j’ai tricoté la taille 2 ans pour ma fille de 15 mois. J’avais acheté 3 pelotes mais en réalité, 2 pelotes suffisent amplement.

DSC08384 DSC08381 DSC08378 DSC08374 DSC08372 DSC08371

Comme vous avez pu le remarquer, pour que le mannequin soit dans de bonnes conditions, nous avons ressorti le NOKIA 6100 que mon mari s’obstine à garder en téléphone de secours depuis maintenant une bonne dizaine d’années…Je crois qu’il s’est enfin résigné… Du coup c’est la puce qui en hérite pour pouvoir faire comme les grands 😉

Je vous rassure, les essayages ont eu lieu après une bonne averse qui a permis de faire retomber la température, histoire de ne pas liquéfier notre fille. Ce petit boléro sera parfait pour la rentrée. Je trouve qu’il lui manque une petite tunique ample pour aller avec, du genre OLIVIA de MADAME MAMAN, dans un petit liberty bleu de mon stock… (affaire à suivre…)

Bon WE et à bientôt.

Julie


Salut,

voilà un bon moment qu’aucun article n’a été publié sur ce blog. Pas l’envie, pas le temps, pas le moral, et puis pourquoi faire ???

Alors dans ces moments là, le mieux à faire c’est de ne rien faire. Il s’est passé pas mal de choses dans la vrai vie de Valy et Julie. Beaucoup d’évènements importants à gérer, de bonnes nouvelles et de moins bonnes nouvelles, les enfants à s’occuper, enfin la vie.

Depuis quelques jours, je suis enfin en vacances. Je commence à prendre du temps pour moi et ça fait beaucoup de bien. Ma copine Caroline m’a passé quelques patrons de couture pour que je puisse les prêter à ma mère chez qui je vais passer quelques jours de vacances. Dans le lot, il y avait le patron « Aime comme MORDUE ». Au début je me suis dit que ça avait l’air un peu compliqué pour moi. Plis, boutonnières, col et pied de col… Vous avez compris…

Et puis, je me suis quand même lancée. Après tout, si je m’applique, je devrais y arriver. alors pas en 4 heures comme Marie le précise, car Marie n’a pas d’enfants qui lui tournent autour toute la journée. Du coup, je pense que mis bout à bout, j’ai du user 16 bonnes heures de mon temps mais je suis très contente du résultat que je me dépêche de vous dévoiler :

 IMG_1908IMG_1918IMG_1938

IMG_1959

 

Voilà !

J’ai cousu une taille M dans le tissu de l’atelier brunette que je m’étais offert en novembre au salon création et savoir faire de Paris. Je n’avais qu’un mètre de tissu alors j’ai du ruser pour arriver à couper tous les morceaux. D’ailleurs, les bracelets de manches ont été coupés dans un autre tissu noir uni de mon stock. Pour l’ourlet, comme je n’avais pas assez de tissu, j’ai utilisé la technique de l’ourlet rapporté avec un biais. Je trouve que ça donne une finition nette et propre. Enfin, pour les boutons, c’est de la récup car mes boutons ne sont pas tous identiques. Tant pis, ça donne un style, et puis j’ai déjà vu ça dans certaines boutiques alors pourquoi pas ma chemise Mordue.

 

Ce sera tout pour aujourd’hui, mais il y aura d’autres articles bientôt. Quand, je ne sais pas, mais il y en aura d’autres car je me suis rendu compte que le plus important dans la tenue de ce blog, ce n’est pas le nombre de commentaires (quasi inexistant), ou le partage avec les autres passionnés de coutures et de lectures (tout aussi inexistant). En réalité le plus important, c’est que je tiens ce blog avec ma soeur Valy que j’adore !!!

Au passage j’en profite aussi pour remercier Caro, ma copine, qui m’a remis le pied à l’étrier et j’en vais bien besoin. MERCI CARO et gros bisous.

Julie