blog de deux soeurs passionnées de lectures et de travaux manuels

Archives mensuelles : juillet 2014

Hier je me suis décidée à lire le dernier tome de la trilogie de Veronica Roth Divergente parue aux Editions Nathan 9782092532324,0-2082595Jeunesse et je l’ai fini aujourd’hui. Je l’ai préféré au deuxième tome, même s’il ne se passe pas grand chose en terme d’action à proprement parlé dans ce dernier opus. En effet c’est plus un tome de révélation qui nous donne des réponses aux nombreuses questions qu’on a pu se poser au cours de la lecture de cette série. En le lisant j’ai vraiment eu l’impression de retrouver une autre série que j’avais adoré Hunger Games de Suzanne Collins, il y a beaucoup de similitudes et du coup cela m’a gêné dans ma lecture, toutefois je ne suis pas déçue de l’avoir lu. Mon tome préféré reste le premier. Il y a eu beaucoup de commentaires sur la fin de la trilogie sur la blogosphère, je l’ai trouvé logique et elle m’a bien plu, ça a même relevé le niveau de la série, mais ça n’engage que moi bien sur. 

A bientôt

Valy

Publicités

 

On est presque lundi et il me semble que je vous avez promis un point spécial challenge ligne et bien-être pour chaque lundi…

Le dernier article sur ce thème date du 21 juin, soit il y a plus d’un mois. Je suis impardonnable !!! Mais ce n’est pas parce que je n’ai rien publié que je n’ai pas scrupuleusement suivi mon régime. Aujourd’hui, je pèse 66,1 kg. La perte de poids continu tranquillement. Parfois je trouve que c’est pas assez rapide mais je pense que c’est pas plus mal de perdre tout doucement. Il me reste encore 6 kg à perdre. Sans doute les plus difficile. Enfin, on verra bien.

En ce moment, c’est la saison des courgettes, et j’en ai profité pour tester le cake aux courgettes et aux olives du blog « la tendresse en cuisine« . C’était un régal. Ce blog est une mine d’or pour moi et toutes les recettes que j’ai testé ont été des réussites. Je n’avais jamais fait de cake de cette manière, sans lait, avec des courgettes râpées mélangées à la pate. Le résultat était très fin et surtout très bon.

Question beauté, j’ai enfin testé mes coffrets AROMA ZONE et fabriqué tous les produits sur le thème minceur et produits pour les cheveux. J’ai réussi à tous les faire sans aucune difficultés. Toutefois, je crois bien que la fabrication de produits de beauté maison, n’est pas une activité très transcendante à mon goût. Je préfère pour l’avenir les acheter tout prêt. En revanche, je trouve les produits très agréables et efficaces. Mes cheveux sont beaucoup plus beaux et j’ai pu espacer mes shampoings.

Je termine cet article avec le point mode. Ce week-end je suis allée chez ma mère et je lui ai dit que je voulais m’acheter le patron « aime comme miss« . Ma mère l’avait déjà acheté, alors j’en ai profité pour recopier le patron et le faire dimanche après-midi avec elle. Ben oui, ma mère à une surjeteuse, alors autant en profiter pour avoir des finitions impeccables  🙂

Je lui ai piqué son tissu qui est tout à fait dans les couleurs à la mode en ce moment, marron à pois menthe à l’eau.

DSC06768

Le tissu est en coton. Pour la doublure, j’ai seulement fait une grande parementure qui va jusque sous la poitrine ce qui permet d’avoir un petit haut qui ne tient pas trop chaud. J’ai cousu la taille L afin d’avoir assez d’aisance pour ma poitrine. Pour les bretelles, j’aurais du couper la taille M car au final, on a du reprendre la longueur des bretelles d’environ 2 cm.

DSC06765DSC06769

Le collier vient de la boutique « un oiseau sur la branche »

Voilà c’est tout pour aujourd’hui. Très bonne semaine à tous

Julie


Bonjour

Hier soir j’ai eu envie de re-tester une recette de pain sans gluten, je dis re-tester car j’avais déjà essayer d’en faire mais sans succès, je n’étais vraiment pas satisfaite du résultat. J’ai donc pioché une recette sur le blog de Victoria Cheneau jecuisinesansgluten.com, j’adore son blog toutes les recettes que j’ai réalisé ont toujours été une réussite. J’ai réalisé le pain sans gluten aux 4 farines et aux noisettes, la recette est toute simple à faire et le résultat vraiment très bon, ne faites pas comme moi, je n’ai pas bien lu la recette et j’avais versé ma préparation directement dans le moule à cake pour la faire lever et ça a débordé dans mon four tellement la pâte a gonflé !!

Voici quelques photos pour vous mettre en appétit :

photo 2 photo 3


J’ai lu sur les conseils d’un lecteur de la médiathèque un roman de Thierry Jonquet « la vie de ma mère », c’est plus une oeuvre sociale qu’un la-vie-de-ma-merepolar, et après s’être habituée à lire l’argot et le verlan on rentre dans le livre et on ne le quitte plus.

C’est l’histoire de Kevin, 13 ans qui enregistre sur une cassette comment il est arrivé en prison, on assiste à sa dégringolade. Il est en échec scolaire, sa mère travaille la nuit et son frère et sa sœur sont partis de la maison dès qu’ils ont pu. Kevin se retrouve livré à lui même dans sa cité où il va faire de mauvais choix dans ses fréquentations et ses actes. J’ai aimé le style de l’auteur et l’histoire, je continuerai à lire cet auteur, ce fut une belle découverte.


Bonjour à tous, le blog tourne vraiment au ralenti en ce moment… J’ai beaucoup de mal à lire car je suis trop fatiguée, du coup je regarde des séries ou des films, le dernier en date est dans l’ombre de Mary que j’ai adoré, je vous le recommande chaudement. Par la suite j’ai lu le livre  Mary Poppins de P.L Travers et j’ai emprunté le DVD du film de Walt Disney que j’avais vu il y a fort longtemps.

voici le synopsis de allo ciné :

Lorsque les filles de Walt Disney le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, “Mary Poppins”, celui-ci leur fait une promesse… qu’il mettra vingt ans à tenir ! 

Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers, femme têtue et inflexible qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne bien aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contrecoeur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé… 

Au cours de deux semaines intenses en 1961, Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière. Armé de ses story-boards bourrés d’imagination et des chansons pleines d’entrain composées par les talentueux frères Sherman, il jette toutes ses forces dans l’offensive, mais l’ombrageuse auteure ne cède pas. Impuissant, il voit peu à peu le projet lui échapper… 

Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur les fantômes qui la hantent. Ensemble, ils finiront par créer l’un des films les plus inoubliables de l’histoire du 7ème art…

et la bande annonce :


Salut !!!

Mais oui, je suis toujours là. Les deux dernières semaines ont été éprouvantes pour moi. Entre le baptême de la puce et la reprise du travail mardi dernier… Je suis arrivée vendredi soir sur les genoux. Le baptême s’est super bien passé. On a eu du très beau temps et la cérémonie ainsi que le repas étaient super. On a vraiment passé un super moment en famille. Nous en avons également profité pour fêter nos 10 ans de mariage. (10 ans déjà !!!! le temps passe trop vite)

Cette semaine il a fallu s’organiser entre la nounou et le travail. Debout le matin à 6h30 pour partir à 8h15 me permet tout juste d’avoir le temps de tout faire. Entre la tétée de la puce, le fait que je doive tirer mon lait pour les tétées chez la nounou. Et encore, heureusement que cette semaine Théo était en vacances chez ses grands-parents… Je crois que je ne vais pas pouvoir continuer l’allaitement exclusif. Trop de fatigue et de stress pour moi. Il a même fallu que j’aille allaiter ma fille chez la nounou entre midi et deux car j’avais les seins engorgés. 😦

Bref, mon mari m’a demandé de dédramatiser la situation en me rassurant et en m’expliquant que je devais  faire que ce que je peux et pas me culpabiliser si je n’arrivais pas à suivre la cadence. Du coup, nous avons décidé de commencer un allaitement mixte à partir de demain.

Je pense que la semaine prochaine sera mois compliquée et plus sereine.

Allez assez parlé de mes angoisses et place à la création. Pour le baptême de la puce ma maman m’a offert une petite robe ancienne qu’elle avait chiné dans un vide grenier. Alors pour accompagner cette magnifique robe j’ai eu envie de tester le tuto de lili comme tout et son béguin de printemps. Ce béguin est très facile à faire. Les explications sont très bien faite. Il a juste fallu que je trouve une vidéo sur you tube pour comprendre comment il fallait faire le icord. Avec cette réalisation, j’ai appris à relever des mailles, faire un icord, et une bordure en dents de chat. Je me suis vraiment amusée à faire ce petit béguin avec son point de semis qui va à merveille avec le petit gilet artichaut.

DSC06648

DSC06650

Pour le icord, normalement il faut des aiguilles à double pointe. Comme je n’en avais pas, j’ai utilisé mes aguilles circulaires qui se dévissent. En utilisant que les aiguilles sans le câble on arrive très bien à s’en sortir.

Je ne résiste pas à vous montrer une photo de ce béguin sur ma fille, photo que je viens tout juste de prendre car je n’ai pas encore réceptionné les photos prise le jour du baptême par l’ami de mon mari qui, passionné de photos, nous a gentiment proposé de couvrir cet évènement.

DSC06658DSC06652

 

Et voilà c’est tout pour aujourd’hui. Je souhaite un très bon dimanche.

Julie

 


Bonjour tout le monde. Quoi, qu’est ce qui se passe, enfin on a des nouvelles ?!!!

Et oui ça fait effectivement un bon petit moment que je n’ai rien publié, mais nous avons été pas mal occupés avec le baptême de la poupette de ma sœur. On va essayer de retrouver un rythme plus normal dans les publications. Aujourd’hui point de livres, il faut dire que je n’ai pas beaucoup avancé dans mes lectures, mais parlons plutôt de mon nouveau joujou que je me suis offert cet après midi, c’est quoi me direz vous ? Eh bien c’est un cuiseur à riz ou rice cooker, depuis que je mange sans gluten le riz est devenu la base de notre alimentation et cela faisait plusieurs mois que je me disais que j’aimerai bien investir dans un tel engin, car il a de nombreux avantages à mes yeux. En effet il a une grosse contenance (environ 12 personnes), il maintient au chaud après la cuisson, il a un panier vapeur qui permet de cuire en même temps que le riz, poisson, légumes ou autres, et question nettoyage c’est le top il n’y a que la cuve à laver. Avant je cuisais mon riz dans un cuit vapeur et j’aime beaucoup cette façon de le cuire mais souvent les quantités pour 5 personnes étaient trop justes, de plus question nettoyage c’est galère.

Aussitôt déballé je me suis empressée de l’essayer, et je l’adore déjà !! j’ai cuisiné une recette du livret qui était fourni avec la bête et c’était trop bon !! un riz au bouillon de légumes avec des tomates, des oignons et de la courgette. on met le tout dans la cuve on appuie sur le bouton de démarrage et on peut vaquer à ses occupations, il s’éteint tout seul et se met enposition maintient au chaud dès la fin de la cuisson. Voici quelques photos de l’engin, ah oui j’ai choisi le cuiseur à riz classic 2 de Seb.

Avec le panier vapeur

 

102_6621

102_6622

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le riz est entrain de cuire

102_6624

Et le résultat final

102_6625

 

Bon appétit, si vous êtes équipé d’un cuiseur à riz je suis preneuse d’idées de recettes que vous avez testées. A bientôt

Valy