blog de deux soeurs passionnées de lectures et de travaux manuels

Archives mensuelles : juin 2014

J’ai lu nos étoiles contraires de John Green aux Editions Nathan la semaine dernière car j’avais vu sur différents blogs que le film allait sortir au cinéma cet été.9782092543030

Beaucoup de monde en disait du bien, j’avais lu qui es-tu Alaska du même auteur que j’avais beaucoup aimé, quand le roman nos étoiles contraires était sorti, je me suis dit que je ne le lirai pas car il avait l’air trop triste, de plus j’en avais lu d’autre sur cette thématique. Finalement je me suis laissée tentée et j’ai bien fait. C’est l’histoire de Hazel, 16 ans atteinte d’un cancer incurable qui va rencontrer Augustus, qui lui est en rémission, lors d’un groupe de paroles. Hazel a du mal à se lancer dans une relation puisqu’elle se sait condamner, mais finalement Augustus va réussir à la convaincre de se laisser aller et une bien belle histoire d’amour va commencer.

J’ai apprécié ma lecture malgré quelques passages qui sont allés trop vite, notamment lors de l’évolution des sentiments de Hazel. Je pense que j’irai voir l’adaptation en film car elle sera surement très émouvante. voici la bande annonce du film.

 

 


Pour changer des livres je vous propose une recette de tarte sucrée sans gluten et sans lactose que j’ai faite lundi, elle était vraiment très bonne. J’avais abandonné l’idée de faire des tartes car mes tentatives de pâte  ont été peu probantes, mais voilà j’avais de la rhubarbe du jardin et les enfants et mon mari m’ont réclamé une tarte. Du coup en furetant sur hellocoton j’ai trouvé cette recette de tarte à la rhubarbe sur le blog des recettes de vero. Je vous la recommande, le mélange lait de coco et rhubarbe est très bon. Voici en images ce que ça donne.

A bientôt

102_6613 102_6615

 


Je vous retrouve aujourd’hui pour vous montrer le sac à tarte que j’ai cousu hier en duo avec mon amie Camille. Nous avons passé une après-midi entre filles et on s’est toute les deux cousu ce petit sac à tarte d’après le tuto de Louise.

Cela faisait un moment déjà que je voulais tester son tuto. Ce sac à tarte est différent de ceux qu’on voit d’habitude. Alors comme les grandes vacances approchent, j’ai trouvé que c’était une super idée de cadeau pour la nounou de mon fils.

DSC06576 DSC06577 DSC06578 DSC06579

Le tissu extérieur est un tissu acheté il y a fort longtemps chez Mondial Tissus avec des petites souris gourmandes qui font de la cuisine. Le tissu intérieur est un tissu pour faire des torchons acheté dans un magasin à Uzès, petite ville du Gard proche de chez mes parents. Et enfin le tissu des anses est un tissu spécial patch acheté à l’atelier des ABCdaires, boutique Lyonnaise que vous trouverez rue de la charité.

Le sac est moelleux puisqu’il y a de la ouatine à l’intérieur et le tout est matelassé. J’ai passé un super moment à coudre ce sac à tarte et si vous aussi vous avez des cadeaux de fin d’année à faire pour vos nounous et maîtresses, n’hésitez pas à vous lancer dans ce projet qui est très facile à faire. Mon amie Camille, débutante en couture, a parfaitement réussi son sac à tarte.

Maintenant il faut que je couse un petit cadeau pour la maîtresse de mon fils et son ATSEM.

Très bon week-end à tout le monde

Julie


Bonjour

Voici déjà quelques temps que j’ai fini Révélation brutale de Louise Penny aux Editions Actes Sud mais j’ai beaucoup de travail donc je suis peu  présente sur le blog.9782330031312,0-2000068

C’est un coup de cœur pour ce polar canadien, j’adore cette auteure, c’est le cinquième tome d’une série qui est consacrée à l’inspecteur chef de la sûreté du Québec Armand Gamache. Nous retrouvons cet enquêteur dans tous les romans de Louise Penny et donc je vous conseille de les lire dans l’ordre si vous voulez comprendre l’évolution des personnages ainsi que le lieu où se déroule les histoires, Three Pines, petit village tranquille. L’auteure arrive à nous plonger dans l’atmosphère de ce village où il fait bon vivre mais qui comporte beaucoup de secrets et de non-dits. On ouvre les premières pages et nous voilà transportés au Québec, on partage la vie simple des habitants, on s’attache à eux…

Dans Révélation brutale, un meurtre a été commis dans le bistrot d’Olivier,je ne vous parlerai pas plus de l’intrigue car je ne veux rien dévoiler pour ceux et celles qui débutent la série. Voici les titres déjà parus dans l’ordre :

– nature morte

– sous la glace

– le mois le plus cruel

– défense de tuer

Je vous invite à découvrir cette auteure, vous ne serez pas déçu !!

A bientôt

Valy


coucou !!!
je sais, je sais… je suis en retard pour la publication de mon article. Je devais le publier lundi dernier mais malheureusement lundi dernier je n’avais rien à vous montrer. 🙂
La semaine a été à nouveau pas mal chargée mais j’ai plein de choses à vous raconter.
Tout d’abord faisons un petit bilan de ma perte de poids. Ce matin la balance affichait 68,9 kg. Je suis plutôt contente. Ca descend lentement mais surement. J’arrive à manger équilibré avec suffisamment de produits laitiers pour éviter d’avoir des carences en calcium. Et je vois bien que mon estomac s’est habitué à avoir des rations plus petites car je n’ai pas faim entre les repas. En revanche, le plus dur c’est de se forcer à bien boire. L’hydratation c’est vraiment très important pour éviter la fatigue et les baisses de tension.

Au niveau des recettes de cuisine, cette semaine j’ai testé le curry light au poulet du blog « la tendresse en cuisine ». J’ai juste remplacé la dinde par du poulet et pour le reste j’ai suivi à la lettre la recette du blog. C’était vraiment très bon et rapide à réaliser. Sur le thème de la cuisine, je vous ai déjà parler de mon super maraicher. Ce dernier a ouvert un magasin « mille et une ferme » au mois de janvier sur la commune de Simandres 30 route du Limon. Ce magasin qui se trouve à environ 1 demi heure de Lyon permet de vendre en direct les produits locaux de différents producteurs. Vous pourrez y trouver des fruits, des légumes, de la viande, du fromage, du pain, du vin et pleins d’autres produits le tout avec un super rapport qualité/prix. Quand je n’ai pas le temps d’aller au marché le dimanche matin, je me débrouille pour aller faire mes courses là bas. C’est ouvert du mercredi au samedi de 9h à 19h. Je recommande vivement ce magasin à ceux qui vivent à Lyon et ses environs.

Au niveau des produits de beauté j’ai pris le temps de me fabriquer un shampoing avec le coffret que j’ai acheté chez Aroma zone. Je me suis bien amusée à le faire et le résultat a été au rendez-vous dès le premier shampoing. Mes cheveux étaient plus beaux et épais. Et je n’ai pas été obligée de les laver au bout de 2 jours comme c’est le cas d’habitude. Vivement que je fabrique la suite des produits de mon coffret !!!!

Je termine cet article avec ma petite couture. Comme promis dans mon précédent article, j’ai cousu une robe « aime comme mirage »spécialement pour le jour du baptême de la poupette.

J’ai choisi la taille L (40-42). Et ça tombe très bien pour ma silhouette du moment. J’ai acheté mon tissu chez Mondial Tissu, une mousseline pour le tissu extérieur et une baptiste unie couleur corail pour la doublure. La robe est entièrement doublée. Je n’avais jamais utilisé de mousseline. C’est un tissu qui se coud très bien mais attention, il s’effiloche très vite. Donc il faut prévoir de coudre son projet très rapidement. Impossible de coudre sur plusieurs jours. La doublure est également indispensable car on voit tout à travers. Le tombé de la robe est génial. C’est un tissu fluide qui ne se froisse pas. Je suis donc assez satisfaite du résultat final. En ce qui concerne les explications du patron, j’ai trouvé que c’était bien claire et je n’ai pas rencontré de problème particulier.

La robe comporte une taille élastiquée mais je trouve que c’est plus joli de porter une ceinture. Je vous montre sans plus tarder les photos portées. Très bon week-end à tout le monde.

Julie

DSC06570

DSC06571

DSC06572

DSC06573


Tempête blanche de Preston & Child aux Editions de l’Archipel.9782809814699,0-2097674

Merci à Babelio et son opération masse critique ainsi qu’aux Editions de l’Archipel pour l’envoi de ce roman.

Je ne l’avais pas choisi par hasard, en fait je suis une fan de l’inspecteur Pendergast et j’ai suivi depuis le début ses différentes enquêtes. D’ailleurs je vous recommande de les lire dans l’ordre si vous voulez suivre l’évolution du personnage complètement atypique de Pendergast, ainsi que toutes ses rencontres diverses et variées. Pour vous aidez je vous mets les titres dans l’ordre.

– Relic

– Le grenier des enfers

– La chambre des curiosités

– Les croassements de la nuit

– la trilogie Diogène ( Le violon du diable, Danse de mort, le livre des trépassés)

– Croisière maudite

– valse macabre

– la trilogie d’Hélène ( Fièvre mutante, vengeance à froid, descente en enfer)

– tempête blanche

Ce roman commence sur un dîner qui a eu lieu le 30 août 1889 avec Oscar Wilde et Conan Doyle, entre autre. C’est au cours de ce dîner que Wilde conte une histoire très surprenante à Doyle, elle est si terrible que Doyle doit quitter précipitamment la table. Wilde l’a tient d’un vieux mineur de Roaring Fork.

Et justement on va se retrouver à Roaring Fork de nos jours, qui est devenue une station de ski très huppée. Corrie Swanson, jeune protégée de Pendergast décide de s’y rendre pour réaliser sa thèse sur un groupe de prospecteurs retrouvés morts dévorés par un grizzly en 1876. Mais Corrie va avoir très vite de gros ennuis qui vont faire sortir Pendergast de sa retraite. Dans ce roman il est beaucoup question de Sherlock Holmes, j’adore ce personnage, alors pensez Pendergast et Sherlock réunis dans la même histoire !! J’ai été conquise forcément, les auteurs sont très doués pour nous raconter des histoires qui font peur. J’attends avec impatience une nouvelle enquête de l’inspecteur Pendergast.

 

tous les livres sur Babelio.com

La faiseuse d’anges, Camilla Läckberg aux Editions Actes Sud.9782330032104,0-2108636

8ème opus des enquêtes d’Erica Falck. Ebba revient sur l’île de Valö située non loin de Fjällbacka, avec son mari pour se reconstruire après la perte de leur fils. Mais d’étranges choses se passent sur l’île, leur vie est en danger. Est-ce lié au drame auquel Ebba a survécu ? Toute sa famille a mystérieusement disparu lors du dimanche de pâques 1974. Camilla Läckberg manie avec brio les retours dans le passé et l’histoire contemporaine. J’ai adoré cette nouvelle enquête, les deux histoires s’imbriquent parfaitement, on est tenu en haleine, la pression monte au fur et à mesure que l’on tourne les pages. On est pris dans les filets de la « reine du polar ». J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver toute la ribambelle de personnages chers à l’auteur, vivement le prochain !!!