blog de deux soeurs passionnées de lectures et de travaux manuels

Archives mensuelles : mai 2014

Bonjour à tous

J’ai eu pour la fête des mères le théorème du homard ou comment trouver la femme idéale de Graeme Simsion aux Editions Nil, aussitôt reçu, aussitôt lu. J’ai passé un très joli moment de lecture avec ce roman.9782841117208, 0-1970607

Don est un chercheur universitaire en génétique, sa vie est établie selon des règles très strictes auxquelles il ne déroge jamais. Il a besoin de tous ces rituels pour vivre. Il a deux amis en tout et pour tout, n’éprouve pas d’empathie et a de grandes difficultés avec les interactions sociales. Nous, lecteur on comprend qui souffre du syndrome d’Asperger, mais lui n’en n’a pas conscience.

Don va mettre au point un questionnaire très pointu pour trouver la femme idéale pour son Opération Épouse. Mais il est difficile de correspondre parfaitement à ses attentes.

Rosie est barmaid, elle cherche son père biologique et pour ce faire elle va faire appel à Don, il va  lancer l’Opération Père. Elle bouleversera ainsi le fragile équilibre de Don. 

C’est une lecture rafraîchissante qui met du baume au cœur. Je vous recommande de découvrir ce théorème du homard.


Bonjour !!

ça fait un petit moment déjà que je voulais écrire cet article pour vous montrer les jolis cadeaux de naissance qu’Énorah a eu de la part de ma maman et de mes amies. Et oui, je ne suis pas la seule à aimer coudre et tricoter. Et la poupette a été bien gâtée.

Ma maman a d’abord tricoté ce petit cache cœur que tous le monde connaît tant il est célèbre : le petit artichaut de DE RERUM NATURA en taille 3 mois

DSC06249

Et puis elle a également tricoté le modèle Lil Kimonos et ses petits chaussons de Lili comme tout :

DSC06252DSC06253DSC06255

Mon amie Caroline a cousu une superbe robe C’est dimanche modèle BELTSY dans un velours milleraie vert accompagné d’un passepoil à pois tout joli en taille 1 an :

DSC06245DSC06248

Et mon amie Camille qui a appris à tricoter il n’y a pas très longtemps a eu le courage de sortir de toutes petites aiguilles 2,5 pour tricoter une magnifique robre d’un beau rose poudrée en taille 1 an ainsi qu’un petit bandeau de starlette vert amande en taille 3 mois. Les modèles sont tirés des catalogues PHILDAR et tricotés en PHILCOTON 3 :

DSC06250

DSC06251

Pour l’instant ces somptueuses réalisations sont bien au chaud dans l’armoire de la poupette mais je ne manquerai pas de vous poster un article le moment venu en action, c’est à dire avec des photos de ces tenues portées par la miss. En attendant, je vous montre une photo de la brassière Trésor que je vous ai présenté ici sur mon petit mannequin (dans les bras de l’une de ses arrières grand-mère) :

DSC06237

Très bonne journée

Julie


Bonjour

J’ai participé vendredi matin à l’opération masse critique sur le site Babelio et je viens d’avoir le résultat, je vais recevoir tempête blanche de Preston & Child, je suis trop contente, je suis une fan inconditionnelle de l’inspecteur Aloysius Pendergast. Vivement !!!! Merci encore Babelio.

9782809814699,0-2097674


Bonjour à tous, oh là là ça fait longtemps que je n’ai rien publié, mais je n’ai pas lu grand chose la semaine dernière, ceci explique cela.

Ainsi soit Benoîte Groult de Catel des Editions Grasset 9782246783527, 0-1779353est une BD que j’ai littéralement dévorée, je devrai plutôt dire roman graphique d’ailleurs, il y a 326 pages ! Je pense que c’est complètement le genre de roman graphique qui peut faire entrer dans l’univers du 9 ème art qu’est la BD les personnes qui lisent peu ou pas ce genre de littérature.

J’ai adoré suivre Catel dans ses rencontres avec Benoîte Groult, qui a un sacré tempérament ! Elle a eu une vie passionnante, grande féministe qui a actuellement 94 ans. J’ai aimé leurs échanges et comment Catel a réussi à nous retranscrire la vie de cette grande dame et ses nombreux combats pour les femmes. Je recommande cette lecture à toutes les femmes et jeunes filles, mais surtout à tous les hommes.

J’avais lu Kiki de Montparnasse de Catel que j’avais déjà beaucoup aimé, dans Ainsi soit Benoîte Groult, l’auteur fait très souvent référence à Olympe de Gouges, féministe sous la révolution française, qui fut décapitée pour ses idées, qu’elle est entrain d’écrire, il faut que je me le procure j’ai trop envie de le lire.

Je vais aussi me pencher de plus prêt sur l’oeuvre de Benoîte de Groult, que je connaissais que superficiellement, cette BD m’a donné envie de lire ses écrits.

A bientôt


 

Voilà comme promis, je vous dévoile le résultat de mon défi des sérial défieuses. Il s’agit de l’étole en dentelle du livre de la droguerie « petites pièces et accessoires signés : la droguerie ». Pour ce défi du mois de mai, la devise était fait ce qu’il te plaît. Alors j’ai choisi de terminer un projet boulet. J’avais acheté le matos il y a fort fort longtemps : aiguille numéro 6 et mélange de laine alpaga + plumette pour un poids d’environ 200g. Mais comme on dit souvent, ce sont les cordonniers qui sont les plus mal chaussés.

En effet, cette étole, elle était pour moi. J’avais choisi la couleur et le modèle et j’avais commencé à faire les 20 premiers rangs du motif dentelle. Et puis c’est tout !!! le projet s’est arrêté là. Quand j’ai vu que l’un des thèmes du défi CAP ou pas CAP était de terminé un projet en cours, j’ai tout de suite su qu’il fallait que je commence par terminer ce projet boulet là. Ben oui, malheureusement, ce n’est pas le seul projet boulet que j’ai =)

Allez maintenant je vous montre les photos :

DSC06106 DSC06118 DSC06121 DSC06122

Le modèle est très agréable à tricoter et avec les aiguilles numéro 6 ça monte très vite. L’étole mesure environ 1,60m de long et est toute douce. A la base dans le livre, il est indiqué de tricoter 1,40 m mais j’ai voulu terminer ma pelote.

Maintenant je vous laisse je vais aller m’occuper de la poupette.

Julie


Bonjour tout le monde.

Voilà une petite semaine que je suis sortie de la maternité avec ma poupette. Tout se passe très bien. On prend petit à petit nos repères. C’est avec plaisir que je vous présente ma petite merveille qui va sans aucun doute servir de cobaye à sa maman les 10 prochaines années au moins en terme de couture et de tricotage !!!

56

 

Je suis très en retard pour la publication de mes articles. Mais je vais vite me rattraper. Dès demain, je vous montrerai le résultat du défi CAP ou PAS CAP des sérials défieuses.

En attendant, je vous souhaite une très belle journée.

Julie


Bonjour, aujourd’hui une chronique BD, ça faisait longtemps !!

Couleur de peau : miel écrit et dessiné par Jung aux Editions Quadrants.

C’est une BD en trois tomes, autobiographique de l’auteur Jung, coréen adopté à l’âge de 5 ans par une famille belge. On va suivre son cheminement intérieur, sa quête d’identité à travers les 3 tomes de cette superbe BD en noir et blanc. J’ai beaucoup aimé les dessins et j’ai trouvé l’histoire de l’auteur touchante et à la fois réaliste, son but n’étant pas de nous faire apitoyer sur son sort mais de comprendre son point de vue d’adopté. On va ainsi comprendre son sentiment d’abandon qui ne le quitte jamais, sa colère, son déracinement, son sentiment de ne pas trouver sa place et enfin sa réconciliation avec lui même et son pays la Corée qu’il a longtemps détesté de l’avoir abandonné.

A lire absolument.

9782849469507,0-4005369782302000926,0-425662

 

 

9782302031425,0-1725013

 

 Il existe un film dont voici le lien pour le site internet http://www.couleurdepeaumiel-lefilm.com/fr 

et la bande annonce :


Bonjour à tous

J’ai enfin fini la trilogie Verhoeven écrite par Pierre Lemaitre. Ce dernier volet, Sacrifices clôt de façon magistrale cette trilogie amorcée par travail soigné et Alex.9782226244284,0-1446251

Pierre Lemaitre est vraiment un grand maitre du suspens et du polar en général. J’ai été happée par cette histoire qui se déroule tambour battant sur un rythme effréné, on a du mal à reprendre son souffle, il nous laisse aucun temps mort pour reprendre nos esprits. L’auteur nous manipule et nous embarque avec le commissaire Camille Verhoeven, qui on le sent ne va pas s’en sortir indemne.

L’histoire de Sacrifices commence par la compagne de Camille, Anne Forestier, qui va se trouver au mauvais moment au mauvais endroit. En effet elle se fait molester par des braqueurs venus là pour faire un hold-up d’une bijouterie. Elle va être laissée entre la vie et la mort. Camille va prendre l’enquête et court-circuiter sa hiérarchie et même Louis son collègue,  pour trouver les coupables. A partir de là tout s’enchaîne très vite et on assiste à la descente aux enfers de notre commissaire préféré. Mais les apparences sont parfois trompeuses…

Je ne vous en dit pas plus, il faut le lire, que dis-je il faut lire l’ensemble de la trilogie pour bien comprendre les tenants et les aboutissants de toute cette histoire. Précipitez-vous chez votre libraire préféré ou dans votre médiathèque préférée pour lire Pierre Lemaitre, un auteur que je vais suivre assidûment. 


Il y a quelques temps j’ai participé à l’opération masse critique jeunesse de Babelio, j’ai ainsi eu le privilège de recevoir un livre : 15 histoires de chevaux aux Editions Hemma. Je remercie Babelio et les Editions Hemma pour l’envoi de ce livre.51HAbMmb2zL._

Ce livre est un recueil d’histoires sur les chevaux, comme son titre l’indique, il a été dessiné par Evelyne Duverne et écrit par trois auteurs : Lénia Major, Ella Coalman et Mireille Saver. On retrouve ainsi des histoires qui se passent dans le monde entier, aux dessins colorés et mignons. Les héros sont des héroïnes, du coup le livre est plutôt destiné aux filles qui s’identifieront plus facilement, à partir de 5-6 ans je dirai. Ce sont des histoires simples, faciles à lire ou à raconter le soir pour l’heure du coucher, qui se finissent toujours bien, pleins de bons sentiments. Quelques histoires ne m’ont pas plu car beaucoup trop simple dans leur construction, mais je ne suis plus une enfant… Ma fille qui a 14 ans et qui est passionnée de chevaux l’a aussi lu et elle a aimé quelques histoires et d’autres un peu moins. En bref je dirai que vous pouvez le lire ou l’offrir si l’enfant est une fille et qu’elle aime les chevaux.

 

tous les livres sur Babelio.com

Bonjour, on revient à un rythme à peu près normal après la semaine dernière riche en émotion avec l’arrivée de la petite Puce chez Julie.

Il y a quelques temps déjà, nous sommes allés voir en famille Divergente. J’ai bien aimé l’adaptation, elle est assez fidèle au roman même si il manque quelques personnages. J’ai trouvé l’histoire un peu trop centrée sur Quatre et Tris, on voit moins le reste de la bande des audacieux. Les entraînements ont été écourtés alors qu’ils prennent une bonne place dans le livre, quelques libertés ont été prises dans le scénario mais en cohérence avec l’histoire du coup ce n’était pas gênant. J’ai eu un peu de mal à m’abandonner complètement dans le film car ma lecture du roman était trop fraîche, du coup j’avais toujours un coup d’avance et les petits changements m’ont un peu perturbé sur le coup. Toutefois j’ai apprécié le film et j’irai voir la suite. Ceux qui n’avaient pas lu le livre ont aimé le film.

A bientôt

Valy