Bonjour à tous, hier j’ai fini des nœuds d’acier de Sandrine Collette aux Editions du livre de poche, que j’avais acheté lors du quai du polar. Ce roman a eu le grand prix de littérature policière 2013 et c’est amplement mérité !9782253176015-T

C’est un huis clos dur, oppressant et sans concession, auquel on assiste impuissant. Théo sort de prison et va quelques jours se mettre au vert dans un petit village de moyenne montagne. Là, il loge dans une maison d’hôtes tenue par une dame retraitée, très gentille et serviable…Mais un  jour, lors d’une randonnée sa vie bascule. Il tombe sur une vieille maison habitée par deux vieux, qui vont le kidnapper et le séquestrer dans leur cave pour en faire leur esclave, pire encore leur chien ! Théo va alors subir des violences, tortures physiques et psychologiques sans nom.

On est complètement happé par l’histoire, on retient sa respiration, on n’ose bouger et on espère que Théo arrivera à s’en sortir… Une lecture que je vous recommande chaudement, à lire dans un endroit lumineux avec du bruit autour…

Publicités